Petit extrait avant les vacances !

Il faut croire que j’ai réellement trouvé mon rythme de croisière, puisque que les chapitres 11 et 12 de Sheyanne sont désormais réécrits. Ma petite demi-heure de réécriture quotidienne porte donc ses fruits et j’en suis contente ! Ca avance, doucement, mais ça avance !
Et quand Sheyanne sera terminé, je pourrai reprendre la rédaction de Taryann (que j’avais laissé après avoir bouclé le chapitre 6), en écrivant sur cette même demi-heure quotidienne. Je n’aurai donc plus d’excuse !

Sheyanne va prendre un peu de repos pendant quelques jours puisque je prends moi-même quelques jours de vacances sans mon ordi. Il faudra donc que je patiente (et que vous aussi vous patientez !)

Allez, pour satisfaire les milliers de lecteurs qui viennent sur ce blog (moi, mytho ?!! comment ça ?), je vous livre un tout petit extrait ! Pour resituer, il s’agit ici du début de mon chapitre 11, alors que Joshua vient de sauver Sheyanne d’une agression.

Joshua courait à vive allure entre les arbres, repoussant négligemment les branches qui venaient lui fouetter le visage. Son cœur battait la chamade et ses tempes lui faisaient mal. Mais qu’importe, il était dans le désarroi le plus total. Il n’en revenait pas de ce qu’il venait de faire. Il avait non seulement menacé l’un des siens, et il s’avérait que cette personne n’était rien de moins que le chef des Démons noirs. Halim ne lui pardonnerait jamais d’avoir osé un tel geste. Mais l’homme avait voulu tuer Sheyanne et Joshua aurait mis sa menace à exécution si Halim avait osé la blesser.Le jeune garçon courait toujours quand il entendit des sanglots étouffés. Il s’arrêta net, essoufflé, et scruta l’obscurité en écarquillant les yeux. Elle était accroupie contre un tronc d’arbre, la tête posée contre ses genoux repliés. Elle pleurait doucement. Tout son corps tremblait. Joshua sentit son cœur chavirer devant cette vision. Lentement, sans faire de bruit, il s’approcha d’elle. Quand il fut assez près, elle n’avait toujours pas relevé la tête. Il s’accroupit et lui toucha doucement la main. Son geste eut le même effet qu’une brûlure car Sheyanne sursauta en criant et leva des yeux effrayés sur Joshua. Les larmes continuaient de couler le long de son doux visage. Quand elle eut reconnu celui qui était devant elle, ses traits se détendirent et, sans prévenir, elle se réfugia contre lui, enfouissant sa tête dans le creux de son épaule. Joshua crut que sa poitrine allait éclater. Au début, il ne sut que faire. Il n’était pas habitué à un tel élan de tendresse. Puis il finit par refermer les bras autour de la jeune fille.
— Tout va bien maintenant, lui murmura-t-il en lui caressant les cheveux. Tout est fini, tu n’as plus rien à craindre. Ils ne te feront plus aucun mal. Je suis là, je te protégerai.
Au bout d’un moment, les sanglots de Sheyanne se calmèrent. Elle releva la tête pour essuyer ses joues et plongea son regard dans celui de Joshua.
— Merci, dit-elle simplement.

Allez, Tchuss !!

images

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s