« Si tu savais ! » ou comment tomber dans les pages de G.O.T.

G.O.T.
Si ces simples initiales vous rappellent immanquablement les contrées lointaines du royaume des sept couronnes, c’est que vous êtes tombés tout comme moi sous le charme des aventures des familles Stark, Lannister et autres Targaryens.
Si, par contre, ces trois lettres ne vous disent strictement rien, c’est que vous n’avez pas été touché par le phénomène « Game Of Thrones » (Trône de Fer en français).

Comme pas mal de monde (et notamment dans notre entourage) nous nous sommes mis à suivre la série il y a quelques mois de cela. Et comme tout pirate qui se respecte, nous sommes même en plein dans le visionnement de la saison 4.

Je savais, bien sûr, que la série TV était une adaptation d’une série de livres portant le même nom écrite par un monsieur barbu du nom de George R. R. Martin. En général, lorsque je sais qu’une série, ou plus généralement, un film a été adapté d’un livre, je lis toujours la version papier avant de découvrir la version ciné. Cela ne m’est arrivé que très peu de fois de faire l’inverse.

Pour G.O.T., je ne me suis pas trop posée la question. En livres, en France, nous en sommes au 15e tome édité (et l’auteur n’a pas encore fini la série !). Donc, un travail de lecture trop colossal qui m’aurait imposé, me disais-je, une énorme coupure avec mes autres lectures. Or, avec mon travail, c’est quelque chose que je ne pouvais tout simplement pas me permettre.

Et puis, mon cher et tendre s’est lancé, lui, dans la lecture de la série. Je ne vous cache pas ma pointe de jalousie à chaque fois qu’il me disait : « Oh la la, ils ont oublié cette scène » ou « mais c’est pas du tout comme ça normalement ! » ou pire : « Si tu savais ! », phrase que je m’étais indiscutablement appropriée et que j’adorais prononcer. Et voilà que, par quel miracle, comme dans le célèbre proverbe de l’arroseur arrosé, c’est mon mari qui m’incitait et m’encourageait à plonger dans les pages (archi-fines) de G.O.T.

Eh bien….c’est chose faite ! Mais il a fallu tout d’abord que je me décide à choisir un « rythme » de lecture car je ne pouvais pas laisser tomber mes autres lectures. Et cela m’a bien valu plusieurs jours de cogitation.

Voici donc mon emploi du temps littéraire :
Chaque jour, lire 50 pages de ma lecture en cours et une fois ces pages avalées, je plonge dans les aventures du Trône de Fer.
Pour la première fois de ma vie, je lis donc deux livres en même temps. Bon, l’avancée dans Game of Thrones est plutôt lente mais j’avance quand même, j’en suis à la moitié du T1. Le but étant de dépasser la série TV avant la saison 5 et de dépasser mon chéri (qui fait des pauses dans sa lecture « Tronesque ») pour pouvoir à mon tour lui sortir le jouissif : « Si tu savais ! »

Deux lectures en même temps… peut-être arriverai-je donc un jour à écrire deux romans en même temps ? En attendant, ne parlons pas de chose qui fâche, car depuis dix jours, c’est stand-by… (Petite excuse : je n’avais pas encore transféré mes dossiers sur les étagères de mon nouveau bébé)

Publicités

6 réflexions sur “« Si tu savais ! » ou comment tomber dans les pages de G.O.T.

  1. Quel marathon ! Je pense commencer ma lecture à la fin de cette saison 4 qui, pour l’instant, me passionne au plus haut point. Ah, si les gens qui ne connaissent pas savaient… 😀

    • En parlant de marathon, en plus de mes passions littéraires, je me suis mise au footing, 45 min de course à pied trois fois par semaine ! j’ai une pêche d’enfer en ce moment, on ne m’arrête plus ! A ce rythme, en fin d’année, j’aurais tout lu G.O.T, re-publié Sheyanne et fini d’écrire Taryann ! Bon, ok, je suis un peu utopiste…

      • Tu es en plein dans un cercle vertueux, c’est bien ! 😉

  2. ah mais ça, c’est la phrase à dire à tous ceux qui n’ont pas encore lu la saga :)) – Sadique ? Juste un petit peu… 😉 Joli blog au fait, j’adore le fond d’écran !

  3. Oh my god ! oh my god ! Cindy van Wilder est venue sur mon blog !! 😉 merci pour tes gentils mots ! ça me fait tout plaisir !
    moui, le fond d’écran, je pense que c’est mon côté breton qui ressort ! 😉

  4. Pingback: Le Mystère du livre perdu | La Plume de Manihola

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s