Pompéi

Par défaut

Pompéi
de Paul W. S. ANDERSON

Pompéi

En l’an 79, la ville de Pompéi vit sa période la plus faste à l’abri du mont Vésuve. Milo, esclave d’un puissant marchand, rêve du jour où il pourra racheter sa liberté et épouser la fille de son maître. Or celui-ci, criblé de dettes a déjà promis sa fille à un sénateur romain en guise de remboursement… Manipulé puis trahi, Milo se retrouve à risquer sa vie comme gladiateur et va tout tenter pour retrouver sa bien-aimée. Au même moment, d’étranges fumées noires s’élèvent du Vésuve dans l’indifférence générale… Dans quelques heures la ville va être le théâtre d’une des plus grandes catastrophes naturelles de tous les temps. (Source Allocine)

Il y a quelques mois, lorsque j’ai vu qu’un film allait sortir sur la catastrophe de Pompéi et sa destruction par l’irruption du Vésuve, j’étais hyper enthousiaste. En effet, j’ai eu la chance de visiter les vestiges de cette cité antique, ainsi que sa jumelle, Herculanum et bien sûr le Vésuve lui-même. J’étais donc contente de voir ce qu’un film pouvait en faire. A Pompéi, je me souviens très bien des ruelles, des maisons en ruine, agrémentées parfois de reste d’ouvrages en mosaïque. Je me souviens aussi très bien de l’arène (que l’on voit d’ailleurs dans le film). Ma visite de l’époque, qui remonte déjà à une quinzaine d’années, m’a profondément marquée et j’ai encore en mémoire les émotions que j’ai pu ressentir alors que je traversais la cité. J’attendais donc de revivre ces émotions devant ce film…

Eh bien, ce ne fut absolument pas le cas ! Un seul mot pour le décrire : un NAVET !!! Pourtant je suis très bon public mais là, j’ai carrément eu l’impression que le réalisateur se foutait de nous. Alors oui, bien sûr, les effets visuels sont bons mais franchement, ça fait pas tout !! Le scénario est tout ce qu’il y a de plus bateau, un bel esclave et une belle aristocrate tombent amoureux, sauf qu’il y a un gros gros méchant qui fait tout pour les séparer et puis, malheur, le Vésuve se réveille… Aucun intérêt !

Le film se rattrape peut-être sur les images de Pompéi et la puissance du Vésuve me direz-vous… que nenni !! La cité en elle-même tout comme le volcan passent carrément au second plan, les ruelles sont à peine montrées, le Vésuve peu présent. Tout est concentré sur les combats de gladiateur et l’histoire d’amour pas du tout crédible.

Le jeu des acteurs peut-être ? Milo est interprété par Kit Harrington (Jon Snow quoi !) et ben, j’ai eu l’impression de voir… Jon Snow (ou alors c’est l’acteur qui joue toujours comme ça). Emily Browning tient le rôle de Cassia. J’aime beaucoup cette actrice mais quelle déception aussi dans ce film !

Bref, vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout aimé, même, je suis très en colère d’une telle adaptation.  Et en spoilant un tout petit peu là fin, ma dernière pensée a été « Tout ça pour ça!!! »

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s