Alabama Monroe

Par défaut

Alabama Monroe
de Felix VAN GROENINGEN

Alabama Monroe

Didier et Élise vivent une histoire d’amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l’Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle… (Source Allocine)

Pfff… Ouhouaou… comment dire…euh…j’arrive même pô à trouver les mots pour expliquer toutes les émotions que m’a procuré ce film. Pour commencer, avant de le visionner, si vous êtes un tantinet sensible, préparez votre mouchoir…que dis-je, le paquet entier ! Car oui, j’ai pleuré, beaucoup pleuré pendant ce très beau film.

Cette magnifique oeuvre, de nationalité belge, ne ressemble à rien de ce qu’on a l’habitude de voir, et c’est pour ça qu’il fout une bonne claque d’entrée. La façon de film est sans fioriture, direct, cash. Les scènes se situent à différentes époques et on a parfois le tournis de savoir à quel moment de leur vie cela se passe. Les acteurs sont sublimes, et en plus ils chantent super bien ! L’actrice qui joue la petite Maybelle m’a littéralement scotché et je crois que si je la voyais dans la rue, j’irai la serrer dans mes bras tellement j’y ai cru (non, non, je ne spoile rien !).

Le point fort du film est également la passion des deux héros pour la musique country, qui rythme les scènes et nous fait un peu reprendre pied et respirer dans cet enchaînement de tragédies qui surviennent les unes après les autres.

Un beau coup de coeur encore une fois (décidément, je les enchaine en ce moment) mais que je n’oserai pas regarder de nouveau de peur de ruiner ma réserve personnelle de Kleenex. Un peu comme Le Tombeau des lucioles, on adore, on admire, mais bon…les trucs rigolos, c’est bien aussi.

Allez, voici la bande annonce (le film est absolument à voir en VO), et rien ne spoile dans celle-ci donc vous pouvez y aller !

Purée, la chanson de la BA me fout autant les poils ! Vite vite, faut que je me chope la BO !

Publicités

"

  1. Comme toi, « Alabama Monroe » a été un énorme coup de coeur pour moi, et moi aussi j’ai pleuré, j’ai pleuré ! Tout m’a émue dans ce film : l’histoire de leur petite fille et l’histoire du couple lui-même. Quel beau film ! Comme tu l’as écrit, tout est soigné : la réalisation, le jeu des acteurs, leurs voix…
    Comme tu as été sensible à leur histoire, je te conseille en BD « Trois ombres » de Cyril Pedrosa. Je n’ai jamais pleuré en lisant un livre, sauf celui-ci…
    Bon week-end (de lectures ?).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s