Jack et la mécanique du coeur

Jack et la mécanique du coeur
de Stéphane Berla et Mathias MALZIEU

Jack et la mécanique du cœur

Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois: premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie. (Source Allocine)

ENFINNN !!! Cela doit bien faire 6 ans que j’attendais de voir ce film !!! Je m’explique : j’ai découvert le roman de Mathias Malzieu dès sa sortie, en 2007 et j’avais beaucoup aimé. Très peu de temps après, je plongeais dans le CD du même nom toujours de Mathias Malzieu et son groupe Dionysos, sorte de BO du livre et j’en ressortais tout aussi enchantée. Et toujours peu de temps après, j’apprenais que le roman allait être adapté en film. J’étais toute contente et impatiente de voir le résultat !

Et là, l’attente a donc commencé… Mais ça valait le coup d’attendre. Sans mentir, j’ai préféré le film au livre (bon, j’avoue que sa lecture remonte un peu maintenant).

Tout est magnifique et sans fausse note dans cette animation. Les images, l’histoire, les chansons (reprises du CD), les interprètes, trouvés à la perfection. Mathias Malzieu et Stéphane Berla réalisent un coup de maître avec cette oeuvre qui n’a rien à envier à leurs voisins américains.

On sent l’univers de Tim Burton qui a inspiré l’auteur (on la sentait déjà dans ses romans). Je ne pouvais donc qu’être touchée. Un beau clin d’oeil est fait à Méliès aussi et à son cinéma ainsi qu’à Don Quichotte. D’ailleurs, Méliès est interprété par Jean Rochefort (interprète malheureux également de Lost in la Mancha de Terry Gilliam). Coincidence  ?

La fin par contre est différente de celle du livre, en tout cas dans mes souvenirs… Mais je ne vous raconte pas, je vous laisse la découvrir !

Bref, encore un beau coup de coeur cinématographique… A ce rythme, on va devoir songer à agrandir notre DVDthèque.

Publicités

5 réflexions sur “Jack et la mécanique du coeur

  1. Je suis fan également ! Je ne savais pas que la fin était différente, du coup je vais lire le livre 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s