Bonne phase

Par défaut

Il y a une semaine, je vous expliquais que je rencontrais des difficultés à trouver du temps pour écrire. Je vous faisais part aussi de ma « fainéantise », de ma facilité à faire autre chose qu’écrire, alors qu’il suffit de 10 minutes par jour pour tout de même avancer et avoir la satisfaction d’avoir fait ce qu’il faut.

Du coup, comme je me l’étais promis, j’ai mis en oeuvre les bons conseils de Mayura Ki, et je me suis forcée à m’installer tous les jours un peu devant mon ordi. Eh bien les efforts ont payé ! Puisqu’en une semaine, j’ai réécrit 4000 mots (ou 26 000 caractères) de Sheyanne. Certes, pour certains, cela représente peu mais pour moi, c’est beaucoup ! Je suis contente de moi et je me rends compte aussi que plus on écrit, plus on a envie d’écrire. Parce que plus que 10 minutes par jour, c’était finalement 30 minutes voir plus que je prenais pour avancer mon projet. Et j’ai hâte chaque soir (moment choisi du coup, à la place de ma pause déjeuner) de replonger dans mon écrit.

Du coup, quitte à être motivée, je me lance des objectifs. Le premier étant de finir de retaper Sheyanne avant la fin du mois (ou la fin des vacances), ce qui est réalisable.

Le deuxième objectif c’est que d’ici la nouvelle année 2015, Sheyanne soit sorti des presses ou en tout cas pas loin de l’être. (Je vous rappelle que j’ai choisi l’auto-édition). Après, pour cet objectif, je ne peux garantir la « rapidité » de mes relecteurs et la créativité de mon « couverture-man ». Il faut également que je pense au dépôt légal et surtout à la demande ISBN.

Bref, du boulot en perspective, mais je suis dans une bonne phase donc j’en profite ! Et puis je sais que dès que Sheyanne sera entre les mains de mes relecteurs, je reprendrai mon projet de Taryann, la malédiction du lac. Trop hâte de retrouver mes personnages, que j’ai laissés, en plus, dans de beaux draps.

Donc, un mot pour terminer cet article : pourvu que ça dure !

Je vous invite également, si mes avancées vous intéressent, à aimer ma Page Facebook, où je mettrai plus régulièrement des nouvelles de mes écrits

et ce n’est même pas le dernier Thilliez qui va me faire lâcher mon clavier, non d’une pipe !

Publicités

"

  1. Alors là… je comprends parfaitement ce que tu vis car je manque moi-même de temps (et je suis atteinte du même symptôme que toi… arg !)! Je suis obligée de me fixer des objectifs pour avancer dans mes écrits depuis que ma vie a beaucoup changé (emménagement dans une maison, nouveau travail sur la capitale, trois heures de transport etc.) Alors je me mets au défi d’écrire « X » mots pendant une semaine puis « Y » mots par jour etc. Au final, j’avance, doucement mais sûrement. Et puis, dans tous les cas, je suis très lente à écrire car j’ai besoin de réfléchir à mon histoire, aux mots employés etc. Bref, je sui un escargot mais je le vis bien (sauf lorsque je participe au NaNo…)
    En tout cas, bravo pour ton avancée, la réécriture est une étape très longue en plus de cela.

  2. Je pense finalement que tous les auteurs vivent ce manque de temps mais c’est vrai que d’écrire ne serait-ce que quelques lignes par jour, c’est tout de même avancer ! Merci pour ta visite en tout cas ! J’ai découvert de fil en anguille et un peu grâce à toi les éditions Hélène Jacob et je tenterai bien ma chance au printemps, quand les soumissions reprendront ! En attendant, hâte de découvrir tes écrits !

    • Avec plaisir 🙂 Je me suis abonnée à ton blog au passage car je me retrouve beaucoup dans tes posts et j’aime le mélange écriture/lecture !

  3. Bravo !
    Je trouve que se fixer des délais favorise la production. 🙂 J’ai toujours mieux travaillé sous la pression.
    L’effet d’émulation joue aussi : mon compagnon est écrivain et quand il est bien plongé dans son récit, j’ai envie de le rattraper, de l’impressionner (gamine, oui, je sais 😛 ). Et ça fonctionne plutôt bien : j’ai bouclé cette année deux romans et j’en ai entamé un troisième – en plus de quelques nouvelles.

    • Ouah ! quelle productivité ! j’en suis incapable… pour mon premier jet de Sheyanne, je l’ai bouclé au bout de…5 ans !!! en laissant passer souvent de loooonnnnnggggs mois, pas bien !!! je me suis dit : « plus jamais ça ! » donc je sens que je vire de bord et c’est pas plus mal ! merci pour tes commentaires en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s