Changement de programme ?

Comme je l’ai déjà dit sur ce blog, j’ai choisi l’auto-publication par choix et non pas par dépit. J’aime l’idée de créer intégralement mon livre, de l’histoire jusqu’à sa mise en page, de faire faire la couverture, bref, de pouvoir tout faire de A à Z.

C’est vrai qu’il y a quelques années, j’ai eu une très mauvaise expérience avec une pseudo maison d’édition sur Internet qui m’a bien refroidie et j’ai découvert peu de temps après l’auto-édition qui m’a réconciliée avec ce que je faisais.

Mes histoires, je sais qu’elles plaisent, et je ne peux pas les laisser dans un tiroir parce que les éditeurs n’en veulent pas (en fait, j’avoue, je n’essaye même pas). J’ai besoin qu’elles vivent, qu’elles soient lues. Et pour ce faire, je veux qu’elles soient les plus parfaites possibles, c’est pour ça que je prends autant de temps pour réécrire Sheyanne, je veux que mon roman, même s’il est auto-publié, ressemble visuellement et « textuellement » à bon nombre de livres qu’on trouve en librairie. Bref, qu’ils ne dénotent pas !

Mon objectif était donc de finir de réécrire Sheyanne avant la fin des vacances (cet objectif est toujours d’actualité) et d’avoir terminé le processus de relecture par mes bêtas-lecteurs et d’édition pour le premier trimestre 2015.

Mais c’était sans compter sur mes pérégrinations sur Internet.

En effet, j’aime découvrir des blogs d’auteurs ou d’apprentis-auteurs sur la toile, suivre leurs difficultés ou leur joie dans l’écriture, et découvrir pour certains leurs publications.

J’ai donc découvert il y a peu une association (je ne citerai pas le nom pour l’instant, je préfère garder un peu le mystère) qui, en gros, fait tout le travail d’auto-édition à votre place, en proposant même les services d’un graphiste pour votre couverture et en gérant tout le côté « livre numérique » sur les plateformes adéquates…bref, j’ai cru au premier abord que c’était trop beau pour être vrai ! J’ai donc décortiqué leur site de A à Z (souvenez-vous, je suis hyper méfiante) à la recherche d’une faille, d’une mention « il faut que vous déboursiez 2000 €… » mais je n’ai rien trouvé.

Certes, ils s’annoncent comme étant une maison d’édition, il y a un contrat (celui aussi, je l’ai décortiqué) mais ils sont honnêtes, ils ne font pas autant que d’autres maisons d’édition. C’est entre l’auto-édition et l’édition…

Il suffit donc de s’affilier à l’association (20 € par an) et proposer ensuite votre manuscrit. Une première lecture en diagonale est faite pour vérifier que le texte ne comporte pas trop de fautes d’orthographe car ils ne font pas intervenir de correcteur. Si cette première étape passe, le manuscrit est lu en comité de lecture et s’il est assez bon, il est accepté. Ensuite, l’asso s’occupe de la couverture, du dépôt légal, de l’ISBN, etc… Là, je me suis demandé où ils pouvaient gagner de l’argent : et bien là aussi, tout est clair sur leur site, ils expliquent la part qu’ils prennent sur la vente des téléchargements du livre numérique et la part sur le livre papier. Mais c’est vraiment tout à fait honnête et je cogite depuis plusieurs jours à tenter l’aventure avec eux. J’ai eu un premier contact mail car je voulais quelques précisions et la personne que j’ai eu a répondu très vite (et pourtant c’était un dimanche) et de manière très sympathique. Même si je m’auto-publie moi-même, je gagnerai certes plus financièrement mais serai sûrement moins visible (sans parler de la version numérique, qui m’intéresse mais pour laquelle j’ai tout à apprendre !)

Le seul « hic », c’est que les soumissions sont fermées jusqu’au printemps 2015 (trop loooonnng !) donc il va me falloir de la patience pour attendre ! Mais je pense sincèrement que ça vaut le coup (en tout cas, j’ai plusieurs mois pour réfléchir !). Donc, la publication de Sheyanne est reportée… Si je la propose à cette association-édition et qu’elle est acceptée, il faudra attendre encore quelques mois pour que le travail se fasse et si elle n’est pas acceptée, et ben je ferai tout le travail avec mes p’tites menottes à moi !

Voilà, c’était donc mon changement de programme du jour…

Publicités

4 réflexions sur “Changement de programme ?

  1. J’ai travaillé avec des auteurs auto-édités par le passé et je peux t’assurer que c’est une très belle aventure. Mais, elle demande beaucoup de temps, une veille quotidienne et de nombreuses connaissances (édition, maquette, numérique, vente…). Il faut savoir tout faire ! Et, en même temps, rien n’est insurmontable lorsque l’on est vraiment motivé et que l’on croit en son projet – ce qui est ton cas. C’est un deuxième travail à temps plein !
    L’auto-édition me plairait bien pour des nouvelles gratuites par exemple, juste pour les distribuer au plus grand nombre sur les librairies.
    Au moins, la fermeture des soumissions te laisse le temps de peaufiner à fond ton texte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s