J-42

J-42…
C’est donc bien le temps qui me reste si je veux finir Taryann, la malédiction du lac dans les temps (c’est à dire le finir avant le 31 décembre 2015).

Bon, je ne suis pas du tout sûre d’honorer cette deadline parce qu’il me reste pas mal de choses à écrire dans mon histoire et je crains que 42 jours ne suffisent malheureusement pas. On verra bien, mais je crois qu’il me manquera quelques jours, voir quelques semaines… En tout cas, je sais que je ne serai pas loin de la fin, ça c’est sûr !

See original image

Petit point sur l’avancée de ce roman jeunesse…

Dans la précédente note concernant ce récit, je vous expliquais que j’avançais trop vite. C’était exactement ça ! Dans les jours qui ont suivi, j’ai eu beaucoup de mal à reprendre le récit car j’avais l’impression d’avancer à l’aveugle. Et même si je suis une « jardinière » dans ma façon d’écrire (je n’ai pas de plan très structuré de mon histoire), j’aime quand même savoir où je vais. Et il faut dire que pas mal de scènes n’étaient pas encore très claires dans ma tête, tout comme certains enchaînements.

J’ai donc pris le temps de me poser et de revoir un peu mon histoire… j’ai remis à plat tout ce qu’il me reste à écrire, défini les différents chapitres et leur contenu (à peu près) et j’ai pu reprendre l’écriture. Et depuis, ça roule ! Je me suis remis cet objectif de 3000 signes par jour (sur 5 jours) et je dois dire que je les atteinds et je les dépasse même très souvent (je tourne plus à 3500 et 4000 signes par jour).

Bon, précisons que ces derniers jours, ça n’a pas été la panacée car en plus d’une tonne de travail à mon boulot (avec beaucoup d’animations, dont une très importante en soirée), je me suis tapée une angine carabinée qui s’est transformée en bronchite et j’ai été KO pendant plusieurs jours (les événements de Paris ont accentué le moral en berne…)

Voilà pour le petit point à un peu plus de 40 jours de la fin de l’année ! Taryann fait actuellement près de 240 000 signes (soit 100 pages A4) et je devrais atteindre les 350 000 signes au final je pense…

Je sais d’avance que j’aurais un énorme travail de correction dessus, pour une totale cohérence de mon récit. La difficulté réside aussi dans le fait que j’ai commencé cette histoire il y a pas mal d’années…

Pour mes prochaines histoires, je me fixerai un an maximum pour écrire l’intégralité du premier jet. Sinon, c’est trop long, et je m’y perds !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s