Il était une fois… »Taryann »

Par défaut

Cela fait déjà une semaine que j’ai bouclé le premier jet de Taryann, la malédiction du lac et j’avais envie de vous raconter un peu son histoire…qui remonte à pas mal d’années !

https://i2.wp.com/hdwallpapers360.com/wp-content/uploads/2014/02/hand-in-water-6.jpg

Comme pour mes précédents projets, l’idée de Taryann est venu à moi il y a plusieurs années. J’avais déjà toute son intrigue au moment où j’écrivais le premier jet de Sheyanne, il y a 8 ans.
Comme la plupart de mes écrits, c’est une musique qui m’a donné la première image de cette histoire. Et cette musique, c’était le morceau « Transformation » dans le film d’animation Frère des Ours.

En écoutant ce morceau, j’ai eu l’idée d’un lac et d’un enfant qui marcherait dessus, avec un bracelet au pied. Autour de cette scène, très vite, d’autres images me sont apparues jusqu’à obtenir une histoire à peu près cohérente avec un début, une fin, et un mystère comme fil conducteur. Mon héros, Kellen, treize ans, occupait alors une bonne partie de mes pensées.

Je crois avoir commencé la rédaction en 2009, juste après la fin de Sheyanne. Mais je venais d’être maman pour la première fois, mon mari passait beaucoup de temps sur la maison que nous venions de construire…une nouvelle vie commençait pour moi et j’avais du mal à trouver une place pour l’écriture dans tout ça. Pendant quatre ans, j’ai avancé à l’allure d’un escargot asthmatique, j’ai même réécrit deux fois le début.

Je me rends compte aujourd’hui que je manquais cruellement de rigueur et de motivation. Je pouvais rester plusieurs mois sans écrire. Et replonger dans mon histoire me demandait à chaque fois un effort car je relisais tout ce que j’avais écrit jusque là.

Fin 2013, je découvrais Cocyclics, le forum consacré aux littératures de l’imaginaire et dédié à la bêta-lecture entre auteurs.

See original image

Je restai timidement à l’écart, ne me sentant pas très à l’aise au milieu de tous ces talents incroyables. Début 2014, discrètement, je lançai Taryann dans la section « Challenge 1er jet ». (je devais le finir pour le 31 décembre de cette année-là). Mais encore une fois j’avais du mal à sauter le pas, je rechignais à poster des extraits car je ne voulais pas dévoiler mon intrigue… Bref, je n’étais pas prête. Et puis de petits soucis personnels m’ont fait m’éloigner de la Mare et de l’écriture pendant un temps. J’ai compris aussi à ce moment-là que l’écriture dépendait aussi de mon état d’esprit.

Je suis revenue fin 2014 toute motivée dans la Mare. Là, je me suis sentie beaucoup plus à mon aise. J’ai sympathisé avec plusieurs grenouilles (personnes inscrites sur le forum), dont pas mal étaient arrivées au moment de mon « retour »et on se suit depuis. Je me suis investie un peu plus, répondant à des sujets, proposant des bêta-lectures… j’étais partie !

En mai 2015, après avoir terminé la réécriture de Sheyanne, je relançai Taryann en challenge 1er jet. J’avais toujours la BO de Frère des Ours mais aussi et surtout celle de Harry Potter et les Reliques de la Mort part.2 (dont la BO intégrale m’a inspirée). A ce moment-là, le bébé pesait près de 162 000 signes, ce qui est pas mal en soit mais qui n’est vraiment pas grand chose ramené sur 6 ans. Je me suis donc lancée le défi de le finir avant le 31 décembre 2015. Et pour atteindre mon objectif, je m’étais fixée une routine d’écriture de 3000 signes par jour.

Plusieurs moments dans la journée furent testés : le matin très tôt, le soir avant de me coucher et pour finir ma pause méridienne (qui restera la définitive). C’est effectivement le moment dans la journée où je suis toute seule et que j’arrive à m’enfermer dans ma bulle. Mais je ne travaille pas 7/7 (et heureusement!). Les 3000 signes /jour ne seraient donc effectifs que sur 5 jours.

De même, je suis passée de l’écriture au crayon à l’écriture directement sur ordi pour terminer mes derniers chapitres sur le retour au crayon… Il n’y a pas de règle, c’est suivant mon ressenti je crois.

L’émulation de la Mare fut énorme. Trois grenouilles sont devenues mes « marraines ». Bien plus ont suivi les aventures de Kellen. Et je n’avais plus peur de poster des extraits ! Le ressenti des lecteurs sur l’instant fut tout simplement génial. Pour vous dire, on m’a même surnommée la reine du teasing… C’est ce qui va le plus me manquer je crois, la réaction des lecteurs.

See original image

Le 31 décembre 2015 est arrivé et mon premier jet n’était pas terminé. Pourtant, je n’ai absolument pas ressenti ça comme un échec, j’avais presque fini, j’étais au bout, je le savais. Une dernière deadline fut instaurée (31 mars 2016) et Taryann relancé dans un ultime challenge.

Et cette fois-ci, j’ai tenu bon !

Taryann la malédiction du lac a reçu son point final le 24 mars et pèse 364 000 sec. En dix mois (de mai 2015 à mars 2016), j’ai donc écrit plus de 200 000 signes, alors que je n’en avais écrit que 162 000 en 6 ans.

C’est une vraie victoire pour moi.
Mais je sais que le chemin est encore long. Il y a bon nombre de relectures et de corrections qui viendront. Mais je suis sereine. Je me fixerai des objectifs. Et normalement, si tout va bien, Taryann devrait être entre vos mains d’ici la fin de l’année !

En tout cas je croise les doigts très forts…

See original image

Publicités

"

  1. Une belle histoire que tu racontes au travers de cet article et qui montre combien l’écriture est une grande aventure ! Effectivement, c’est une belle victoire. 🙂

  2. Désolée, je m’incruste un peu. Hi hi En voilà une bonne nouvelle ! Nous allons donc avoir la chance de pouvoir découvrir ton histoire via l’auto édition ?!

  3. Coucou Manihola !
    Je n’ai pas encore eu l’occasion de te féliciter pour la fin de ton premier jet ! Bravo, tu dois être super fière, contente et soulagée, non ? 🙂 Si tu nous prédis le livre pour la fin de l’année, c’est que tu es en plein dans les corrections, j’imagine… Il va te falloir une dose supplémentaire d’encouragements ! 😉 En tout cas, hâte de te lire !

    PS : j’adore Frères des Ours ^^

    • Merci Edel-Weiss ! ❤ Soulagée et contente, oui. Fière un peu aussi mais je le serai quand il sera réellement terminé. Non, je n'ai pas commencé les corrections. Disons que la fin d'année serait l'idéal mais comme je veux faire mes "armes" avec Sheyanne avant, et que je n'ai pas vraiment d'idées sur le temps que me prendront les corrections, c'est fort possible que ce soit plus tard…

  4. C’est une nouvelle marche que tu viens de monter ! Félicitations pour ce double succès !
    Et courage pour les corrections, je suis sûre que tu vas boucler tout ça !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s