Quand tu finis ta première phase de corrections

Désolée pour le silence radio des dernières semaines mais je n’avais pas grand chose à raconter.
J’étais toujours sur ma première phase de corrections de Taryann, la malédiction du lac et celle-ci a pris plus de temps que je pensais dû à ma procrastination chronique et à mon manque de temps.

Ces derniers temps, effectivement, je n’arrivais plus à trouver un moment sur ma pause déjeuner pour me pauser et corriger. La faute à beaucoup de travail (professionnellement parlant) et à mon « coup de barre de midi » qui me faisait basculer sur autre chose plutôt que sur les corrections.

Du coup, je me suis reprise en main, et je suis revenue à une méthode qui fonctionnait bien à l’époque où j’avais réécrit Sheyanne : le lever à 6h30.


Bon, en fait, je me lève même à 6h24 précise, car j’inclus 1 min pour me lever du lit et me sortir du sommeil, 5 min de méditation (c’est tout nouveau, mais ça m’aide à me réveiller) puis j’attaque l’écriture pendant 30 min. C’est très efficace et comme je suis plus du matin que du soir, j’avance bien.

C’est ainsi que j’ai donc bouclé mes corrections une semaine avant la date limite (que j’avais fixé au 31 mars).


Et maintenant ?

Et bien comme je l’ai précisé, il s’agit d’une première phase de corrections. C’est loin d’être fini. En effet, pour l’instant, j’ai corrigé uniquement les problèmes de fond (qui ont trait à l’intrigue, à l’histoire). Je n’ai pas du tout corrigé la forme (répétitions, grammaire, orthographe) car je tiens d’abord à faire relire ce que j’ai déjà fait. Il n’y a rien de pire que de corriger une histoire, supprimer les coquilles, le rendre nickel sur la forme pour que l’on vous dise ensuite que votre histoire est nulle et qu’il faut tout réécrire…

Donc, la suite du programme est l’envoi à trois ou quatre relecteurs, pour voir si mon histoire tient la route, si je n’ai pas de gros souci de compréhension ou de scénario improbable. Après, eh ben 2ème phase corrections, en incluant les corrections de formes, puis relecture encore et toujours…

Dans mon planning, j’aimerais pouvoir l’éditer à la rentrée de septembre.


Et en attendant ?

Vous vous doutez bien que je ne vais pas rester sans rien faire ! Et pour ça, j’ai décidé d’alterner 2 projets.
Si vous vous souvenez bien, j’ai toujours ma deuxième version de Sheyanne à éditer. Mais avant, je vais devoir corriger les fautes de forme sur le manuscrit, et le passer à la moulinette du logiciel Antidote qui deviendra, je pense, mon meilleur ennemi ami.

Mais comme je ne voulais pas enquiller directement que sur des corrections, j’ai décidé de commencer mon nouveau projet en parallèle : Le Cercle des Ombres. J’ai besoin de neuf, d’écriture, de nouveaux personnages…

Affaire à suivre donc !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s