Mon P’tit bilan de septembre

Par défaut

 BD LUES

Flying Witch de Chihiro Ishizuka
Tome 1
Tome 2
https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/33/3f/82/8535859/1507-1/tsp20170403110327/Flying-witch.jpg
À son entrée au lycée, la jeune Makoto quitte la région de Tokyo pour le nord-est du Japon. Hébergée chez ses cousins Kei et Chinatsu, elle découvre les petits plaisirs d’une vie plus proche de la nature, où le temps semble s’écouler plus doucement. Mais le quotidien à la campagne ne s’annonce pas de tout repos pour autant, car Makoto est aussi une apprentie sorcière un peu étourdie !
assez sympa ! un mélange entre Harry Potter et Kiki la petite sorcière.

Le Voleur de souhaits de Loïc Clément et Bertrand Gatignol

Chaque éternuement d’autrui est pour Félix une occasion de prouver son originalité.
Alors que toute personne bien élevée est censée accompagner l’éternuement de quelqu’un d’un « à vos souhaits » bien à propos, Félix, lui, modifie la formule à son profit par un subtil « à MES souhaits ». Et pour peu qu’il en soit remercié, il s’approprie le souhait en le capturant dans un de ses innombrables bocaux.
Une BD très poétique, avec des illustrations que j’ai apprécié. Il m’a manqué un peu plus de profondeur sur les personnages. Mais l’idée de départ était chouette !

Hey Jude ! de Sandrine Revel
Hey Jude ! par Revel
Julie a tout pour être heureuse. Un papa qui l’aime fort, des copains extras et Nours, l’ours-robot qui la protège et lui cuisine des cookies.
Enfin, quand même, elle aimerait bien avoir un vrai chien aussi ! Un chien qui joue avec elle, un chien avec un coeur qui bat au même rythme que le sien, un chien qui mange les chaussettes et qui peut faire de sacrées bêtises si on ne le surveille pas… Mais voilà Jude qui pointe le bout de son museau. Hey Jude, Julie, Nours ! C’est parti pour l’aventure !
Une BD qui tient plus du documentaire sur le comportement canin que sur les bêtises du chien. Par contre, je n’ai pas compris l’intêrêt du robot-nounours…

SUIVIES DE SERIES LUES
Résultat de recherche d'images pour "carthago tome 3"  Image associée  Image associée  Résultat de recherche d'images pour "carthago tome 6"   


LIVRES LUS

Wonder de R. J. Palacio

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école. Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège… Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?
méga coup de cœur que ce livre ! Cela faisait longtemps qu’il était dans ma LAL (liste à lire) mais le fait qu’il sorte au cinéma en décembre m’a poussé à le mettre dans mes priorités de lecture. Et quelle merveille ! J’ai adoré ! Le personnage est attachant à souhait, tout comme sa famille. Trop hâte de découvrir la version ciné du coup !

Une Histoire des abeilles de Maja Lunde

Angleterre, 1852. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.
Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s’est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l’inquiétante disparition des abeilles ?
Chine, 2098. L’Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l’avenir réservé à l’infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s’être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l’humanité.
Wouahou ! Quelle belle découverte que ce livre ! J’ai adoré ces trois époques, et ce rapport à l’abeille qui y est décrit. Ca fait peur, ça rassure, ça fait réfléchir… et ça, j’aime !

Nos richesses de Kaouther Adimi
Nos Richesses par Adimi
En 1935, Edmond Charlot, 20 ans, ouvre une librairie à Alger avec la volonté de promouvoir de jeunes écrivains de la Méditerranée sans distinction de langue ou de religion.En 2017, Ryad, 20 ans, étudiant à Paris, n’éprouve qu’indifférence pour la littérature. De passage à Alger, il doit vider de ses livres un local, tâche qui est étrangement compliquée par la surveillance du vieil Abdallah.
J’ai beaucoup aimé la partie d’Edmond Charlot, sur le monde de l’édition, notamment pendant la guerre, et sur les difficultés qu’il rencontre ensuite.


FILMS VUS

Life de Daniel Espinosa
     Life - Origine Inconnue : Affiche
À bord de la Station Spatiale Internationale, les six membres d’équipage font l’une des plus importantes découvertes de l’histoire de l’humanité : la toute première preuve d’une vie extraterrestre sur Mars. Alors qu’ils approfondissent leurs recherches, leurs expériences vont avoir des conséquences inattendues, et la forme de vie révélée va s’avérer bien plus intelligente que ce qu’ils pensaient…
visuellement impeccable, cela n’enlève en rien le côté copie d' »Alien ». Un petit air de déjà vu, donc, et un scénario prévisible.

Inferno de Ron Howard
     Inferno : Affiche
Dans « Inferno », le célèbre expert en symbologie suit la piste d’indices liés au grand Dante lui-même. Robert Langdon se réveille dans un hôpital italien, frappé d’amnésie, et va devoir collaborer avec le docteur Sienna Brooks pour retrouver la mémoire. Tous deux vont sillonner l’Europe dans une course contre la montre pour déjouer un complot à l’échelle mondiale et empêcher le déchaînement de l’Enfer…
je ne m’attendais pas à un chef d’œuvre mais j’ai été déçue tout de même. C’est creux, sans trop d’intérêt, et le scénario est plat, sans aucune surprise.

Bridget Jones Baby de Sharon Maguire

Après avoir rompu avec Mark Darcy, Bridget se retrouve de nouveau célibataire, 40 ans passés, plus concentrée sur sa carrière et ses amis que sur sa vie amoureuse. Pour une fois, tout est sous contrôle ! Jusqu’à ce que Bridget fasse la rencontre de Jack… Puis retrouve Darcy… Puis découvre qu’elle est enceinte… Mais de qui ???
J’ai retrouvé avec plaisir le personnage de Bridget. Le film tient la route, même si il n’y a pas autant d’humour que dans les premiers. Et une Bridget sans problème de poids ni de cigarettes, c’est pas pareil… 😉

Doctor Strange de Scott Derickson
Doctor Strange : Affiche
Doctor Strange suit l’histoire du Docteur Stephen Strange, talentueux neurochirurgien qui, après un tragique accident de voiture, doit mettre son égo de côté et apprendre les secrets d’un monde caché de mysticisme et de dimensions alternatives. Basé à New York, dans le quartier de Greenwich Village, Doctor Strange doit jouer les intermédiaires entre le monde réel et ce qui se trouve au-delà.
Wouahou ! Vraiment bluffant visuellement ! Cela m’a un peu rappelé « Inception » ou « Matrix ». J’ai beaucoup aimé le personnage de Strange, que j’ai trouvé réaliste par rapport à d’autres super-héros.

La La Land de Damien Chazelle
La La Land : Affiche
Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent… Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?
J’adore les comédies musicales. Donc « La La Land » avait tout pour me séduire. Et effectivement, il m’a séduit, subjugué, emporté. Il est vraiment magnifique et impressionnant dans toutes ces scènes sans coupures. Mais (oui j’ose un « mais »). J’avais tellement entendu parlé de ce film, tellement eu de termes dithyrambiques que je suis restée un « chouilla » sur ma fin.

Pirates des Caraïbes 5 : la vengeance de Salazar de Joaquim Ronning et Espen Sandberg

Les temps sont durs pour le Capitaine Jack, et le destin semble même vouloir s’acharner lorsqu’un redoutable équipage fantôme mené par son vieil ennemi, le terrifiant Capitaine Salazar, s’échappe du Triangle du Diable pour anéantir tous les flibustiers écumant les flots… Sparrow compris ! Le seul espoir de survie du Capitaine Jack est de retrouver le légendaire Trident de Poséidon, qui donne à celui qui le détient tout pouvoir sur les mers et les océans. Mais pour cela, il doit forger une alliance précaire avec Carina Smyth, une astronome aussi belle que brillante, et Henry, un jeune marin de la Royal Navy au caractère bien trempé. À la barre du Dying Gull, un minable petit rafiot, Sparrow va tout entreprendre pour contrer ses revers de fortune, mais aussi sauver sa vie face au plus implacable ennemi qu’il ait jamais eu à affronter…
Quel plaisir de retrouver l’univers de Jack Sparrow !! Après avoir été bien déçue par l’opus n°4, j’ai adoré ce cinquième volet ! Dans la même ambiance que le 2 et le 3, avec des méchants qui ont vachement la classe !

Joy de David O. Russel

Inspiré d’une histoire vraie, JOY décrit le fascinant et émouvant parcours, sur 40 ans, d’une femme farouchement déterminée à réussir, en dépit de son excentrique et dysfonctionnelle famille, et à fonder un empire d’un milliard de dollars. Au-delà de la femme d’exception, Joy incarne le rêve américain dans cette comédie dramatique, mêlant portrait de famille, trahisons, déraison et sentiments.
Je crois que je vais devenir une fan de ce réalisateur. J’avais adoré « Happiness Thérapy », apprécié « American Bluff ». Et là, j’ai adoré « Joy » ! On voit que le réalisateur a ses acteurs fétiches, pour le plus grand plaisir des yeux ! (Jennifer Lawrence, Bradley Cooper, Robert de Niro)

Ma Vie de courgette de Claude Barras
Ma Vie De Courgette : Affiche
Courgette n’a rien d’un légume, c’est un vaillant petit garçon. Il croit qu’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’est sans compter sur les rencontres qu’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a 10 ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux.
Wouahou ! Magnifique ! Vraiment très beau, et très dur aussi par moment. Une très belle réussite, pour un film français de surcroit. Mais je le conseillerais plus à partir de 8 ans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s