Mon P’tit bilan de novembre

Par défaut

 BD LUES

 Jumping de Asahi Tsutsui
Tome 1
Tome 2

 

À cause de son écriture très peu soignée, Ran a toujours été la risée de ses camarades de classe. Et pour ne rien arranger, depuis qu’elle a raté ses examens d’entrée à l’université, la jeune femme vit enfermée chez elle, ne sachant plus quoi faire de sa vie. Heureusement, Sayuri, sa seule véritable amie, décide de l’embarquer de force à Aomori, région plus reculée du Japon, où elle fait ses études. Elle y fréquente notamment le club équestre, en parallèle de ses études. Au contact des membres du club d’équitation, mais aussi des chevaux, Ran va, malgré son manque d’assurance, retrouver goût à la vie !
J’ai beaucoup aimé le point de départ de l’histoire, cette adolescente renfermée, ayant des difficultés scolaires et sociales…

Eternum de Christophe Bec et Hervé Jaouen
Tome 1 : Le Sarcophage
Tome 2 : Les Bâtisseurs
Tome 3 : Eve

 https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/bd/e9/86/8841661/1540-1/tsp20170816154714/Eve.jpg
2297. L’Homme a envahi et colonisé la majeure partie de notre galaxie.
Aux confins de la Voie Lactée, une équipe d’excavateurs découvre un mystérieux sarcophage enfoui dans les entrailles d’une planète aride. Sur Terre, les astronomes d’un observatoire d’Amérique du Sud repèrent un mystérieux rayon cosmique, apparu soudainement depuis le Nuage de Magellan, une galaxie mineure en orbite autour de la nôtre. Peu de temps après, la base lunaire rompt tout contact avec la Terre. Une équipe de scientifiques et de militaires est envoyée sur place, elle découvre un spectacle apocalyptique. Les hommes et femmes se sont entretués. Le Consortium qui exploite les ressources minières des planètes décide de ramener sur Terre l’étrange sarcophage afin de l’étudier et d’en percer les secrets. Que renferme-t-il ? Est-ce un vestige d’une civilisation extraterrestre ?
L’histoire est pas mal mais c’est du déjà vu… Et j’ai eu du mal avec tous les termes techniques, un peu trop ardu à mon goût.

Bergères Guerrières de Jonathan Garnier et Amélie Fléchais
Tome 1

Voilà maintenant dix ans que les hommes du village sont partis, mobilisés de force pour la Grande Guerre. Dix ans qu’ils ont laissé femmes, enfants et anciens pour un conflit loin de chez eux… La jeune Molly est heureuse car elle peut enfin commencer l’entrainement pour tenter d’entrer dans l’ordre prestigieux des Bergères guerrières : un groupe de femmes choisies parmi les plus braves, pour protéger les troupeaux mais aussi le village ! Pour faire face aux nombreuses épreuves qui l’attendent, Molly pourra compter, en plus de son courage, sur Barbe Noire, son bouc de combat, mais également sur l’amitié de Liam, le petit paysan qui rêve aussi de devenir Bergère guerrière – même si ce n’est réservé qu’aux filles…
coup de cœur pour cette BD jeunesse toute mignonne et rigolote. Avec un petit côté féministe très bien trouvé.

La Brigade des cauchemars de Franck Thilliez et et Yomgui
Tome 1 : Dossier Sarah

Tristan et Esteban ont 14 ans et font partie de la mystérieuse BRIGADE DES CAUCHEMARS. Créée par le professeur Angus, ce groupe vient en aide aux jeunes qui n’arrivent pas à se débarrasser de leurs mauvais rêves. Grâce à un dispositif expérimental unique, la brigade peut se glisser dans un cauchemar afin d’en détruire l’origine. L’admission de Sarah à la clinique du sommeil va bouleverser les deux garçons. Alors même qu’ils sont chargés de résoudre ses terreurs nocturnes, Angus semble leur cacher des informations. Et Esteban est certain d’avoir déjà vu Sarah… Mais où?
Pas mal du tout, même si je ne suis pas fan des dessins. Un petit côté « Inception » revisité.

Edelweiss de Cédric Mayen et Lucy Mazel

Été 1947, Boulogne-Billancourt. Lors d’un bal typique de l’après-guerre, Edmond, jeune ouvrier chez Renault, rencontre Olympe, fille de politicien. Il ne se doute pas qu’elle va bouleverser sa vie. Passionnée d’alpinisme, la jeune femme n’a qu’un rêve : escalader le Mont-Blanc pour égaler la prouesse de son aïeule Henriette d’Angeville. Malgré son manque d’expérience, Edmond promet qu’il l’aidera à le réaliser. Seulement, le train-train quotidien et plusieurs drames vont petit à petit émousser leur détermination… Mais qu’importe, l’amour est plus fort que tout, dit-on. Et s’il est capable de déplacer des montagnes, il peut aussi aider à les gravir.
Une très belle BD sur la rage de vivre et sur les rêves à réaliser. Très positive !

Sixtine de Frédéric Maupomé et Aude Soleilhac
Tome 1 : L’or des Aztèques

Depuis la disparition de son père, Sixtine vit seule avec sa maman…et trois pirates fantomatiques qui veillent sur elle ! La collégienne est tiraillée entre l’envie de savoir d’où elle vient et la peur de blesser sa mère qui fait face à des soucis financiers. Le jour où la classe de Sixtine se rend au musée pour admirer le trésor des Aztèques, la jeune fille et ses acolytes montent un plan quelque peu risqué…
J’ai beaucoup aimé cette BD jeunesse, traitant de la recherche d’identité. Et puis les trois pirates qui suivent la jeune héroïne sont à mourir de rire.

Ajax de Antoine Dole
Tome 1 : Chat va bien !
https://i1.wp.com/www.mortelleadele.com/wp-content/uploads/2017/03/Ajax_T1_Chat_Va_Bien_Couv_def2.jpg
Fidèle souffre-douleur de Mortelle Adèle, Ajax est une énigme sur pattes : comment ce chat peut-il encore la regarder avec amour pendant qu’elle le ligote sur une fusée, attrape une pince de torture ou l’utilise pour ses expériences scientifiques ? La petite boule de fourrure résiste à tout… et reste persuadé que sa maîtresse l’adore. Alors ? Chat le plus bête du monde, ou victime du plus gros malentendu de l’univers ? Une question que, pour sa part, le hamster Fizz a résolue depuis longtemps. Heureusement que son copain chaton peut compter sur lui, d’ailleurs…
Les aventures hilarantes et toutes mimis du chat de l »héroïne de « Mortelle Adèle ». Le pauvre… 😉

Les Voyages d’Ulysse d’Emmanuel Lepage, Sophie Michel et René Follet
https://i2.wp.com/www.sceneario.com/images/couverture-bande-dessinee/9782356740434-large-les-voyages-d-ulysse-les-voyages-d-ulysse.jpg
Nous sommes à la fin du XIX ème siècle, Jules Toulet est un peintre qui vient de rompre avec sa muse, son égérie : Anna. Il erre dans Istanbul avec son carton à dessins, sans parvenir à trouver de navire qui serait prêt à l’embarquer. Il rencontre alors la belle et énigmatique capitaine Salomé qui accepte de le prendre à son bord, à deux conditions: qu’il exécute un tableau par semaine et qu’il l’aide à retrouver un vieux peintre nommé Ammôn Kasacz. Jules accepte et se retrouve embarqué dans un étrange voyage…
J’ai eu du mal à me plonger dedans. Cela me paraissait confus et compliqué au début. C’était déjà mieux à partir du deuxième tiers. Dommage, j’étais habitué à avoir de gros coup de cœur pour cet auteur.

 

SUIVIES DE SERIES LUES
https://static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/99/bd/7a/8043929/1507-1/tsp20160812184827/Tu-m-as-ouvert-les-yeux.jpg  Image associée 

 

LIVRES LUS

La Salle de bal de Anna Hope

Lors de l’hiver 1911, l’asile d’aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l’enfance. Si elle espère d’abord être rapidement libérée, elle finit par s’habituer à la routine de l’institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l’intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un « mélancolique irlandais ». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. À la tête de l’orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l’eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d’esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse.
Gros coup de cœur ! J’avais déjà beaucoup aimé son précédent roman, Le Chagrin des vivants, mais celui-ci est encore mieux. Une magnifique histoire d’amour, dans une sorte de huis-clos médical. Un très beau roman.

Ragdoll de Daniel Cole
https://www.babelio.com/couv/CVT_Ragdoll_5150.jpg
La police découvre un cadavre composé de six victimes démembrées, assemblées entre elles par des points de suture telle une marionnette, et que la presse va rebaptiser Ragdoll, la poupée de chiffon. L’inspecteur Fawkes, qui vient juste d’être réintégré à la Metropolitan Police de Londres, dirige l’enquête sur cette épouvantable affaire, aidé par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter. Le tueur nargue la police en diffusant via les médias une liste de six noms, et en précisant les dates auxquelles il compte les assassiner. Fawkes et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes, quand le monde entier garde les yeux braqués sur chacun de leurs mouvements ?
Oh comme cette lecture fut longue ! Non pas que le roman contienne trop de pages, j’avais simplement du mal à me motiver à le retrouver. C’est plutôt mauvais signe me concernant. Mais je n’ai pas laissé tombé, parce qu’une fois que je l’avais en main, j’avançais bien malgré tout. L’idée est top mais j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de personnages et beaucoup de « victimes ». Et j’ai trouvé la fin trop vite expédiée.


FILMS VUS

Kong : skull Island de Jordan Vogt-Roberts

Un groupe d’explorateurs plus différents les uns que les autres s’aventurent au cœur d’une île inconnue du Pacifique, aussi belle que dangereuse. Ils ne savent pas encore qu’ils viennent de pénétrer sur le territoire de Kong…
Un énième film sur King Kong, bien « ricain » avec beaucoup de pétards et de boum boum… Après, je ne m’attendais pas à voir d’autres créatures gigantesques donc j’ai été surprise à ce niveau-là. Et il est très bien fait visuellement.

The Last Girl de Colm McCarthy

Au fin fond de la campagne anglaise, une base militaire héberge et retient prisonniers un groupe d’enfants peu ordinaires qui, malgré le fait d’avoir été infectés par un agent pathogène « zombie » qui a décimé la planète, demeurent capables de penser et de ressentir des émotions. Lorsque la base est attaquée, Melanie, qui semble être la plus surdouée d’entre eux, réussit à s’échapper en compagnie de son professeur, de deux soldats et d’une biologiste qui ne voit en elle qu’un cobaye indispensable à la découverte d’un vaccin. Dans une Angleterre dévastée, Melanie doit découvrir qui elle est vraiment et décider ainsi de son propre sort comme celui de l’humanité tout entière.
J’avais eu un gros coup de cœur pour le livre « Celle qui a tous les dons ». Et le film est à la hauteur. Même ambiance, même attachement pour la petite Mélanie.

Logan de James Mangold
Résultat de recherche d'images pour "affiche logan"
Dans un futur proche, un certain Logan, épuisé de fatigue, s’occupe d’un Professeur X souffrant, dans un lieu gardé secret à la frontière Mexicaine. Mais les tentatives de Logan pour se retrancher du monde et rompre avec son passé vont s’épuiser lorsqu’une jeune mutante traquée par de sombres individus va se retrouver soudainement face à lui.
Très différent des X-Men, le film est très sombre et quelque part, plus réaliste. Cependant, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de violence gratuite, ce qui m’a un peu gâché le film.

La Tour Sombre de Nikolaj Arcel
https://i2.wp.com/fr.web.img6.acsta.net/pictures/17/07/03/10/46/019006.jpg
Le dernier Pistolero, Roland Deschain, est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir, qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir…
Pas mal, plutôt original.

 

SERIE VUE

Stranger Things
Saison 2

Bon, je peux dire sans me tromper que cette série sera l’une de mes séries préférées à vie ! Je suis complètement raide fan et la saison 2 ne m’a absolument pas déçue. Bref, je suis « in love » de cette série.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s