Mon P’tit bilan de juillet

BD LUES

Frnck de Brice Cossu et Olivier Bocquet
Tome 1 : Le Début du commencement

Franck est un gamin de 13 ans qui vit dans un orphelinat depuis sa plus tendre enfance. Un jour, alors qu’une énième famille est prête à l’adopter, la directrice laisse échapper que personne ne sait ce que sont devenus ses parents. Abasourdi par cette révélation, alors qu’il les croyait morts, Franck décide de fuguer et de retrouver sa famille.
mouais… sans plus. J’ai eu beaucoup de mal avec cette histoire de dialogues où les voyelles n’existent pas. Pour les auteurs, c’était sensé être compréhensible mais ce n’est pas toujours le cas.

SUIVIES DE SERIES LUES

Résultat de recherche d'images pour "chi une vie de chat tome 8"Résultat de recherche d'images pour "AST tome 4"  Résultat de recherche d'images pour "l'adoption tome 2"  Résultat de recherche d'images pour "enola et les animaux extraordinaires tome 3"Résultat de recherche d'images pour "pepper et carrot tome 2"https://i2.wp.com/static.fnac-static.com/multimedia/Images/FR/NR/ff/d9/84/8706559/1507-1/tsp20170410201851/Les-maudits-de-Roncevaux.jpg


LIVRES LUS

Les Couleurs de la vie de Lorraine Fouquet

Quand Kim, jeune Groisillonne fraîchement débarquée de sa Bretagne natale à Antibes, est embauchée comme dame de compagnie par Côme, elle est touchée par le dévouement de ce fils pour sa mère Gilonne. D’autant que cette mondaine, ancienne actrice au caractère bien trempé, n’est pas toujours facile à vivre ! Quelle est donc sa surprise quand elle découvre, au hasard d’une conversation téléphonique, que le fils de Gilonne est mort… Ce jeune homme est-il un escroc, ou ses intentions sont-elles sincères ? Et pourquoi Gilonne, qui n’est pourtant pas sénile, le fait-elle passer pour son fils ? Guidée par sa curiosité et son attachement pour ces deux être cabossés par la vie, Kim se lance dans une enquête, afin de démêler le vrai du faux, et de faire la lumière sur la personnalité du « vrai » Côme, disparu dans des circonstances mystérieuses.
Un joli coup de coeur pour ce livre ! Une histoire de famille à démêler, un petit air de Bretagne… ce livre m’a comblé !

La Jeune fille sur la falaise de Lucinda Riley
La jeune fille sur la falaise par Riley

Pour échapper à une récente rupture, Grania Ryan quitte New York pour aller se ressourcer en Irlande auprès de sa famille. C’est là, au bord d’une falaise, qu’elle rencontre Aurora Lisle, une petite fille qui va changer sa vie. En trouvant de vieilles lettres datant de 1914, elle se rend compte du lien qui unit leurs deux familles. Les horreurs de la guerre, l’attrait irrésistible du ballet, le destin d’un enfant abandonné, ont fait naître un héritage de chagrin, qui a tour à tour marqué chaque nouvelle génération. C’est finalement l’intuition d’Aurora qui leur permettra de se libérer des chaînes du passé, et d’aller vers un futur où l’amour triomphe sur la perte.
J’ai adoré ! J’ai été conquise et emportée par cette saga familiale, qui m’a rappelé les bons romans de Jane Austen ou des soeurs Brontë.

Confession d’un ami imaginaire de Michelle Cuevas
Confessions d'un ami imaginaire par Cuevas

Depuis quelques temps, une gêne grandit dans l’esprit de Jacques Papier : il a l’impression que personne ne l’aime. A l’école la maîtresse l’ignore quand il lève la main, personne ne lui passe le ballon en sport, et il faut même rappeler à ses parents de lui garder une place à table ! Heureusement, il y a Fleur, sa soeur et meilleure-amie, toujours à ses côtés…Un jour, Jacques apprend la terrible vérité : il est l’ami imaginaire de Fleur ! Il convainc alors la fillette de le libérer. C’est ainsi que Jacques Papier commence un surprenant voyage -pour découvrir qui il est vraiment, et où est sa place.
Moui, sans plus… Le thème était prometteur mais je ne sais pas, j’ai pas accroché… peut-être parce que ce n’était pas le premier livre que je lisais sur le même thème.

 

FILMS VUS

The Dressmaker de Jeff Nichols

   The Dressmaker : Affiche
Dans l’Australie des années 1950, Tilly, une jeune femme, vient chercher vengeance dans son village natal…
Une très belle surprise et un beau coup de cœur. Je ne m’attendais pas à ce genre de film, sorte de huis-clos dans ce petit village ou tout le monde se connait et où les rumeurs ont la vie dure. A découvrir, vraiment ! Une chouette histoire.

Power Rangers de Dean Israelite

  
Dans une petite ville, cinq adolescents découvrent qu’ils ont des pouvoirs extraordinaires. Ils vont devoir apprendre à surmonter leurs peurs et à faire équipe pour devenir les Power Rangers : le destin les a choisis pour sauver le monde de la destruction orchestrée par une force extraterrestre surpuissante…
Vu avec les enfants. Film sans surprise avec tous les clichés réunis. Les effets spéciaux sont tout de même bien foutus.

Insaisissables 2 de Jon M. Shu

  
Un an après avoir surpassé le FBI et acquis l’admiration du grand public grâce à leurs tours exceptionnels, les 4 Cavaliers reviennent !
Pour leur retour sur le devant de la scène, ils vont dénoncer les méthodes peu orthodoxes d’un magnat de la technologie à la tête d’une vaste organisation criminelle. Ils ignorent que cet homme d’affaires, Walter Marbry, a une longueur d’avance sur eux, et les conduit dans un piège : il veut que les magiciens braquent l’un des systèmes informatiques les plus sécurisés du monde. Pour sortir de ce chantage et déjouer les plans de ce syndicat du crime, ils vont devoir élaborer le braquage le plus spectaculaire jamais conçu.
Je n’ai pas accroché à ce deuxième opus, moin impressionnant visuellement que le premier. Et j’ai décroché de l’histoire, je pense que j’aurais du revisionner le 1er avant, pour bien replonger dans l’histoire…

Baby Boss de Tom McGrath

    Baby Boss : Affiche

C’est toujours un choc de voir ses parents rentrer à la maison avec un bébé dans les bras – surtout quand il porte une cravate, qu’il se balade avec un attaché-case et qu’il a la voix d’un quinquagénaire ! Si Tim, 7 ans, ne voit pas d’un très bon œil ce «Baby Boss» débarquer chez lui, il découvre qu’il a en réalité affaire à un espion et que lui seul peut l’aider à accomplir sa mission ultra secrète… Car Baby Boss se prépare à un affrontement titanesque entre les bébés et…. les toutous, charmants petits chiots qui vont bientôt être vendus pour remplacer les bébés dans le cœur des parents !
La bande annonce était plutôt prometteuse mais dévoilait les meilleures scènes… Je n’ai pas accroché et les enfants n’ont pas demandé à le revoir, ce qui est plutôt mauvais signe pour un dessin animé.

La Folle Histoire de Max et Léon de Jonathan Barré
La Folle Histoire de Max et Léon : Affiche
Les aventures de Max et Léon, deux amis d’enfance fainéants et bringueurs, qui tentent par tous les moyens d’échapper à la Seconde Guerre mondiale.
Un film complètement débile mais du « débile » que j’aime bien et qui n’est pas lourdingue. Cela reste très bien fait et j’ai beaucoup ri !

Imperium de Daniel Ragussis
Imperium : Affiche

 Un agent du FBI infiltre un groupe de suprématistes pour empêcher un attentat. 
Un film très bien fait à l’ambiance pesante et stressante. Je ne peux que m’incliner encore une fois devant le talent de Daniel Ratcliffe, qui m’impressionne de plus en plus.

 

SERIES VUES

Aijin
Saison 2
Résultat de recherche d'images pour "ajin saison 2"

Un ado découvre qu’il est Ajin et s’enfuit avant que les autorités ne le soumettent à des expériences. Les autres Ajin veulent se rebeller, il doit choisi un camp.
une saison 2 qui a du mal à décoller, j’ai trouvé beaucoup de moments longs et sans intérêt. La fin est plus dans plus dans l’action et le dénouement est sans surprise mais bien fait. Pas une série qui me marquera. Il y avait pourtant du potentiel.

Mon P’tit bilan de décembre

BD lues

Kamisama de Keisuke Kotobuki
Tome 1 : La Mélodie du vent
Tome 2 : Les Contes de la colline
Tome 3 : Au bout du chemin
Comment la petite Lucie s’est-elle retrouvée dans le ventre d’un chat ? Depuis quand les animaux parlent-ils comme vous et moi ?
Pourquoi faut-il toujours se méfier d’un chien facétieux ? Bienvenue dans le monde merveilleux de Kamisama !
un manga tout en douceur, côtoyant le merveilleux, et qui m’a rappelé un peu l’univers de Miyazaki.

La Différence invisible de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez
Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.
gros coup de coeur pour cette BD, qui décrit ce que vit et ressent une personne atteinte du Syndrome d’Asperger. Très touchée par cette jeune fille…

Monsieur Blaireau et Madame Renarde de Brigitte Luciani et Eve Tharlet
Tome 3 : Quelle équipe !
Tome 4 : Jamais tranquille
Tome 5 : Le Carnaval
Tome 6 : Le Chat sauvage

Bugaled Breizh : 37 secondes de Pascal Bresson
15 janvier 2004. 12h25. Manche Ouest. Le chalutier Bugaled Breizh coule. En 37 secondes…
une BD documentaire très bien menée sur l’après naufrage… Je me rends compte que j’étais complètement passée à côté de cette terrible histoire…

Kasane de Daruma Matsuura
Tome 5

Seuls de Gazotti et Vehlmann
Tome 10 : La Machine à démourir

Mistinguette de Greg Tessier et Amandine
Tome 7 : Un peu, beaucoup, passionnément

Les Royaumes du Nord de Stéphane Melchior et Clément Oubrerie
Tome 3

Aliénor Mandragore de Séverine Gauthier et Thomas Labourot
Tome 1 : Merlin est mort, vive Merlin !
Comme chacun sait, Merlin vit paisiblement dans la forêt de Brocéliande avec sa fille, Aliénor? enfin, paisiblement? pas si sûr ! Enseigner sa magie à Aliénor n’est pas de tout repos, surtout qu’elle ne semble pas avoir de don particulier. Jusqu’au jour où ils partent en forêt à la recherche de Mandragores, racines magiques essentielles à certaines potions mais dont le cri quand on les arrache tue l’arracheur imprudent sur le champ : miracle, Aliénor résiste aux cris de Mandragore ! En revanche, Merlin, qui faisait son malin, est tué sur le coup. Son fantôme, encore plus ronchon que feu Merlin, n’entend pas rester mort bien longtemps et ce sera cette fois à Aliénor de le tirer d’affaire…
une BD jeunesse complètement loufoque !

Les Enfants de la Baleine de Abi Umeda
Tome 1
Tome 2
Tome 3
Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce. À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde. Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…
un très beau manga, une histoire originale, qui n’est pas sans rappeler l’univers d’un certain Miyazaki.

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre et Christian de Metter
Albert et Edouard sont des survivants de la Grande Guerre. Encombrants pour cette société qui veut oublier l’horreur, ils tentent de survivre tant bien que mal. Las d’être laissés pour compte, ces deux héros trop vite oubliés imaginent une arnaque aussi cynique qu’audacieuse, défiant le patriotisme français.
la très belle adaptation du chef d’oeuvre de Pierre Lemaitre. Bien réussie, l’histoire est malgré tout un peu trop réduite à mon goût

 Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine  Afficher l'image d'origineBugaled Breizh : 37 Secondes par Bresson  Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine https://i2.wp.com/www.glenatmanga.com/img/cata/02couv/9782344007358-G.jpg Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine Au revoir là-haut (BD) par Lemaitre


Livres lus

Les Perles noires de Jackie O. de Stéphane Carlier
Gaby, la soixantaine déprimée, est femme de ménage dans les beaux quartiers new-yorkais. Un matin, elle trouve par hasard la combinaison du coffre-fort d’un de ses employeurs, un vieux marchand d’art fortuné. Décidée à mettre la main sur son contenu – et notamment sur un collier ayant autrefois appartenu à Jackie Onassis –, elle imagine un plan particulièrement audacieux. Seulement, cambrioler un appartement huppé de l’Upper East Side, c’est un peu comme plier un drap sans se faire aider, ça demande un certain entraînement…
un livre qui m’a fait du bien, très léger, surtout que j’ai abandonné deux livres à la lecture trop ardue (et vu mon état de fatigue, il me fallait quelque chose de léger). Celui-ci a parfaitement rempli cette fonction !

Les Loups chantants de Aurélie Wellenstein
Frappée par une maladie rare, la peau de Kira se couvre de glace. Dans quelques jours, la jeune fille sera devenue une statue, prisonnière de son propre corps. Pour la sauver, son frère, Yuri, s’élance avec son attelage de chiens de traîneaux à travers les mille kilomètres de steppes glacées qui les séparent l’hôpital. Mais aussitôt partis, une meute de loups psychiques les prend en chasse. Les prédateurs s’infiltrent dans l’esprit du jeune homme, et la louve de tête lui souffle alors un terrible secret : elle est son ancienne petite amie. Celle qu’il avait crue morte, un an auparavant.
j’attendais avec beaucoup d’impatience de lire ce nouveau titre de l’auteur du « Roi des Fauves » qui avait été un gros coup de cœur. Alors, peut-être que l’effet de surprise n’était plus là, peut-être que j’ai retrouvé trop de thème déjà connu, mais j’ai moins accroché… J’ai quand même beaucoup aimé, mais je ne peux pas dire que c’était un coup de coeur.

Tornade de Jennifer Brown
Dans le Midwest, où Jersey vit avec sa mère, son beau-père et sa petite sœur Marine, on ne sait jamais ce que la météo réserve. Le jour où sa mère et Marine disparaissent, emportées par une tornade, Jersey se retrouve seule et sans maison. Son beau-père n’a pas la force de s’occuper d’elle et son père biologique la rejette. La jeune fille échoue chez ses grands-parents maternels, qu’elle n’a jamais connus. Ballottée d’endroit en endroit, Jersey doit tenir bon, tout en apprenant des choses qu’elle ignorait sur sa mère.
coup de coeur pour celui-ci ! J’ai été bouleversé par ce roman, comme le précédent de cette auteur, Hate List. On entre dans un thème grave, la perte d’êtres chers après une catastrophe naturelle qui a également emporté tous vos souvenirs. Très juste, poignant, bouleversant, j’ai versé ma larme à la fin…

Samedi 14 novembre de Vincent Willeminot
Vendredi, 13 novembre 2015. B. était à la terrasse d’un café, quand les terroristes ont tiré. Son frère est mort, lui s’en sort indemne. Il quitte l’hôpital au matin, monte dans le métro. Son regard croise celui d’un passager.  Il reconnaît le visage de l’un des tueurs et décide de le suivre.
une fiction très bien vue sur l’après Bataclan, sur les heures qui suivent. Des sentiments forts et justes.

    Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Afficher l'image d'origine Samedi 14 Novembre par Villeminot

 

Films visionnés

Miss Peregrine et les enfants particuliers de Tim Burton
À la mort de son grand-père, Jacob découvre les indices et l’existence d’un monde mystérieux qui le mène dans un lieu magique : la Maison de Miss Peregrine pour Enfants Particuliers. Mais le mystère et le danger s’amplifient quand il apprend à connaître les résidents, leurs étranges pouvoirs …  et leurs puissants ennemis. Finalement, Jacob découvre que seule sa propre « particularité » peut sauver ses nouveaux amis.
Oh comme j’avais hâte de voir ce film ! D’abord parce que j’avais adoré le livre et aussi parce que je suis très fan de ce que fait Tim Burton. Eh bien j’ai adoré ! L’adaptation est très fidèle, visuellement magnifique. Par contre, l’histoire, je pense, déborde sur le tome 2, que je n’ai pas encore lu !

Manuel de survie à l’apocalypse zombie de Christopher Landon
Trois scouts, amis depuis toujours, s’allient avec une serveuse badass pour devenir l’équipe de héros la plus improbable qu’il soit. Quand leur paisible ville est ravagée par une invasion de zombies, ils vont devoir se battre pour survivre et mettre leurs compétences de scouts à profit pour sauver l’humanité des zombies.
complètement débile ! Mais ça faisait longtemps et ça fait du bien de regarder parfois un film où tu pose ton cerveau dans un bocal… 😉

Vaiana, la légende du bout du monde de John Musker et Ron Clements
Vaiana, la légende du bout du monde raconte l’aventure d’une jeune fille téméraire qui se lance dans un voyage audacieux pour accomplir la quête inachevée de ses ancêtres et sauver son peuple. Au cours de sa traversée du vaste océan, Vaiana va rencontrer Maui, un demi-dieu. Ensemble, ils vont accomplir un voyage épique riche d’action, de rencontres et d’épreuves… En accomplissant la quête inaboutie de ses ancêtres, Vaiana va découvrir la seule chose qu’elle a toujours cherchée : elle-même.
J’ai A-DO-RE !!! Vraiment, gros coup de cœur. J’ai été sous le charme pendant tout le film, bluffée par les décors et les scènes impressionnantes sur la mer. Et j’aime quand Disney ne fait pas dans le manichéen…

     Miss Peregrine et les enfants particuliers : Affiche Manuel de survie à l'apocalypse zombie : Affiche Vaiana, la légende du bout du monde : Affiche

 

Ecriture
correction/réécriture de Taryann, la malédiction du lac, 46 % atteint.

Palmarès 2015 : et les « winners » sont…

Comme il est de coutume, et comme je vous l’avais promis, voici mon bilan annuel de 2015, concernant, dans un premier temps mes lectures et les films vus.
Ne vous inquiétez pas, je vous prépare une note spécifique concernant l’écriture… Allez, c’est parti !

En 2015

j’ai lu 33 livres

Dans cette catégorie, je dois dire que 2015 m’a apporté moins de coups de cœur qu’en 2014. Bien sûr, j’ai aimé pas mal de livres, mais peu ce sont révélés de véritables coups de cœur. J’ai adoré la Balance Brisée de Lise Syven, dont le tome 3 m’attend pour une prochaine lecture. J’ai beaucoup aimé Brutes de Anthony Breznican, lu il n’y a pas si longtemps, tout comme le Je suis Pilgrim de Terry Hayes, actuellement en cours d’adaptation cinématographique. Mais je retiens surtout deux coups de cœurs, découverts dans mes dernières lectures. J’ai eu du mal à départager mais j’aime n’en choisir qu’un.
« THE » livre gagnant pour moi en 2015 est…
Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet

See original imagecoïncidence, il s’agit de la même maison d’édition que les Outrepasseurs, mon coup de cœur 2014, à savoir Gulf Stream. De prochaines publications chez eux s’avèrent plus qu’alléchantes en 2016 d’ailleurs…

j’ai lu 72 BD
Dans cette catégorie, pas d’énormes coups de cœur non plus. Celle qui sort du lot est en fait un manga…
« THE » BD gagnante pour moi en 2015 est…
A Silent voice de Yoshitoki Oima
See original imageSee original image See original imageSee original imageSee original image

j’ai vu 68 films
Sur le nombre, il est difficile de se rappeler les sensations et les émotions qu’on a ressenti. J’ai frémi devant Gone Girl, j’ai adoré Vice Versa, j’ai pleuré devant le Voyage d’Arlo… mais il ne faut en retenir qu’un. Et pour moi, celui qui reste le plus ancré dans ma mémoire…
« THE » film gagnant pour moi en 2015 est…
Big Eyes de Tim Burton
See original image

enfin, j’ai vu 13 saisons de séries
là, pour le coup, il y a eu plusieurs coups de cœur et j’ai vraiment mis du temps à choisir la série qui est sortie du lot. Imaginez : j’ai découvert l’Attaque des Titans, Walking Dead, Les Revenants, Broadchurch… Mais puisque j’ai décidé de n’en garder qu’une, j’ai voulu garder celle qui m’a le plus étonnée et happée.
« THE » série gagnante pour moi en 2015 est…
The Knick
See original image

Voilà, voilà pour ce palmarès 2015 !

Hâte de découvrir ce que 2016 me réserve…